CALDERA


CALDERA
CALDERA

CALDERA ou CALDEIRA

Grande dépression volcanique plus ou moins circulaire; le diamètre d’une caldera peut atteindre 25 kilomètres sur Terre (la plus grande caldera connue dans le système solaire semble être celle d’Olympus Mons, sur Mars, avec un diamètre de l’ordre de 85 km). Le fond est plat; on trouve souvent, au sein même de l’appareil, un culot de roches du type gabbroïque, ou même de volcanisme tardif. Ces dépressions sont provoquées par l’effondrement de la partie centrale du volcan consécutif au fait que la chambre magmatique sous-jacente a été en partie vidée par des éruptions; ce phénomène provoque une série de fractures radiales et côniques auxquelles sont associées les ring dykes et les cone sheets.

Dans la phase finale, on peut avoir une reprise de l’activité volcanique le long des fractures, donc en bordure de la caldera. On trouve généralement les calderas dans des zones bien définies: régions à volcanisme andésitique, régions à volcanisme acide continental.

caldeira [ kaldera ] n. f. VAR. caldera
• 1874; caldera 1903; mot port. « chaudière »
Géol. Grand cratère volcanique, formé par l'effondrement de la partie supérieure du cône à la suite d'une éruption, qui émet en un temps très bref une grande quantité de matières.

⇒CALDERA, subst. fém.
GÉOL. Grand cratère volcanique d'effondrement, résultant de l'émission rapide d'un important volume de laves. Le sommet de la montagne s'effondra à son tour, engendrant un gigantesque cratère, la caldera du Monte Somma, dans laquelle s'est depuis lors édifié le Vésuve (A. RITTMANN, Les Volcans et leur activité, traduction H. Tazieff, Paris, Masson, 1963, p. 152). Dans la minute qui suivit ... nous reconnûmes notre objectif : un complexe de dômes, de larges coulées convexes et d'un puissant tronc de cône couronné d'une caldera. (H. TAZIEFF, L'Odeur du soufre, Paris, Stock, 1975, p. 60).
Prononc. et Orth. :[]. Écrit avec la graph. port. caldeira ds Pt Lar. 1968, Pt ROB. et ds ROB. Suppl. 1970 qui signale qu'on écrit aussi caldera. GEORGE 1970 admet les 2 formes mais les écrit avec é. Au sujet de ces 2 formes cf. H. TAZIEFF, dans une lettre manuscrite datée à Paris de 1974 : ,,Je voudrais faire remarquer que la prononciation française est toujours [] et jamais [] et que dans toutes les autres langues, portugais exclus, l'on utilise la graphie espagnole. Je pense par conséquent qu'il vaudrait mieux faire le contraire du Robert, et adopter caldera en notant que certains (rares) écrivent encore (mais ne disent pas) caldeira.`` Au plur. des calderas. Étymol. et Hist. 1. 1902 caldeira (Gde Encyclop. t. 31, p. 1109, s.v. volcan : caldeiras des Açores); 2. 1956 caldera (BAULIG, n° 530 : calderas d'érosion). 1 empr. au port. caldeira, lui-même empr. à l'hispano-amér. caldera « cratère » (en Équateur, v. AL.) qui est à l'orig. de 2, de l'angl. caldera (dep. 1865 d'apr. NED) et des autres lang. européennes, proprement « chaudière » (v. chaudière).

caldera [kaldeʀa] n. f.
ÉTYM. 1903, in Rev. gén. des sc., no 15, p. 820; caldeira, 1874 (→ ci-dessous, cit. 2); mot port. des Açores, « chaudière ».
Géol. Grand cratère volcanique, formé par l'effondrement de la partie supérieure du cône volcanique, dans le vide laissé par certaines éruptions très intenses et rapides (éruptions ignimbritiques). || Des calderas.REM. On écrit aussi caldeira [kaldɛʀa; kaldejʀa]. || Des caldeiras. Terme francisé : caldère [kaldɛʀ].
1 Le Halemaumau (un volcan) est un puits de 1 000 mètres de diamètre, dont la profondeur a varié, selon l'activité du volcan, de zéro à plusieurs centaines de mètres (…) il est situé dans le sud-ouest d'un vaste cratère oblong, de quatre kilomètres sur trois, chaudron volcanique qu'en jargon de métier on appelle caldera.
H. Tazieff, Histoires de volcans, p. 96.
2 Les émanations les plus actives sont concentrées dans trois excavations naturelles qui ont reçu le nom de caldeiras, à cause de leur ressemblance avec des chaudières, remplies d'eau en ébullition.
L. Figuier, l'Année scientifique et industrielle 1874, p. 28 (1873).

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Caldera — steht für: einen vulkanischen Krater, siehe Caldera (Krater) Caldera, Namen: geographische Objekte: Departamento La Caldera, Provinz Salta, Argentinien Caldera (Costa Rica) Stadt in Costa Rica Caldera (Chile) Stadt in Chile La Caldera, Stadt in… …   Deutsch Wikipedia

  • Caldera — Saltar a navegación, búsqueda Caldera se refiere a: La caldera, una máquina industrial que sirve para producir calor para mover una turbina u otros usos. La caldera es un componente de un sistema de calefaccion y para producir agua caliente… …   Wikipedia Español

  • caldera — sustantivo femenino 1. Recipiente metálico cerrado en el que se calienta agua para producir energía: la caldera de la calefacción, la caldera de una locomotora, la caldera de un barco, una caldera de gas, una caldera de carbón, una caldera a… …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española

  • caldera — (Del lat. caldarĭa). 1. f. Recipiente de metal, grande y semiesférico, que sirve comúnmente para poner a calentar o cocer algo dentro de él. 2. Recipiente metálico dotado de una fuente de calor, donde se calienta el agua que circula por los tubos …   Diccionario de la lengua española

  • caldera — 1865, cavity on the summit of a volcano, from Sp. caldera cauldron, kettle, from L. caldarium, caldarius pertaining to warming, from calidus warm, hot (see CALORIE (Cf. calorie)) …   Etymology dictionary

  • Caldēra — Caldēra, 1) Stadt in der Provinz Atacama der südamerikanischen Republik Chile an der gleichnamigen Bai, wichtiger Hafen, Eisenbahn nach Copiapo (Hauptstadt der Provinz Atacama), lebhafter Handel; rasch aufblühend, 1843 nur 800 Ew., 1855 bereits… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Caldēra [1] — Caldēra (span.), Kesseltal (s. Barranco und Vulkane) …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Caldēra [2] — Caldēra, Hafenstadt in der chilen. Provinz Atacama, an der Ingelsbai, mit dem 82 km entfernten Copiapó durch Eisenbahn verbunden, in öder Sandgegend, aber mit sicherm, durch zwei Molen geschütztem Hafen und (1885) 2129 Einw. Die Ausfuhr besteht… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Caldera — Caldēra (span., »Kessel«), eine durch Kratereinsturz entstandene Einsenkung; bes. auf der Insel Palma …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Caldera [2] — Caldēra, Hafenort in der chilen. Prov. Atacama, am Stillen Ozean, (1895) 1878 E …   Kleines Konversations-Lexikon


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.